LA NEWSLETTER DU CLUB
Golf Club de L’Hirondelle

UN PARCOURS DE RÊVE

Oct 12, 2021 | Newsletter

Lors du Mercedes Trophy du dimanche 5 septembre, Aurèle Montaletang-Galibert a réalisé ce que l’on pourrait qualifier de “parcours de rêve”. Avec une carte de 61 (9 coups sous le par), il signe la deuxième meilleure performance jamais réalisée au club en compétition individuelle. 

Ce dimanche 5 septembre 2021, à 7h45, le soleil se lève sur le golf d’Angoulême. La quiétude règne sur le practice qui se réveille lentement au rythme des premières balles frappées par les golfeurs, pendant que la brume matinale se dissipe sur le putting green. Aurèle Montaletang-Galibert, 17 ans, vient d’arriver. Formé à l’école de golf du club, champion de France des moins de 13 ans, membre des équipes de France jeunes, Aurèle ne le sait pas encore, mais il va inscrire une ligne de plus à son palmarès.

Après un échauffement classique (seau de balles, chipping, putting), il se dirige vers le trou n°1 et s’apprête à démarrer la compétition Mercedes Trophy. Il est 8h30, les conditions climatiques sont idéales et les départs sont avancés. Aurèle n’a qu’une idée : être offensif et faire le plus de birdies possibles ! C’est donc confiant et déterminé qu’il entame son parcours. Ses deux premiers drives sont parfaits, il se met au bord des greens de ces courts mais étroits par 4 et fait approche/putt pour ses deux premiers birdies du jour. Encore mieux au 3 où il propulse son drive directement sur le green pour s’offrir un nouveau birdie et passer -3 après trois trous. Calme et serein, Aurèle enchaîne avec deux pars parfaitement construits au 4 et au 5. La belle dynamique se relance sur le difficile trou 6 où le joueur frappe un drive monumental par-dessus les arbres, jusque dans la cuvette en dessous du green, puis place un wedge à deux mètres du trou pour un nouveau birdie. Mais il n’en reste pas là ! Sur le par 3 du trou n°7, il tape un fer 6 magnifique qui finit sa course à quelques mètres du mât : birdie. Il est maintenant à -5 après 7 trous – une première pour lui – et il plaisante même avec ses co-compétiteurs qui assistent à la démonstration. Et celle-ci continue puisque sur le par 4 du 8, il envoie son drive qui, avec les bons rebonds, file sur le green, roule en direction du trou et s’arrête à moins d’un mètre : eagle. Pour la première fois depuis le début de la partie, Aurèle se dit qu’il est peut-être en train de réaliser quelque chose d’incroyable. C’est peut-être la cause de son mauvais coup au départ du 9, où son coup de fer finit dans les bois, à droite. Il reste 100 mètres à parcourir mais le green est inenvisageable car caché par les arbres. Après un recentrage lucide et une approche difficile, Aurèle a un putt de quatre mètres en descente pour sauver le bogey. Grâce à son mental et à sa technique, il parvient à rentrer le putt pour un bogey… qui a une saveur de birdie : – 6 à l’aller.

Le retour commence comme à l’aller. Le départ au fer de ce par 3 reste légèrement court du green, mais un chip magistral directement dans le trou permet d’ajouter un birdie sur la carte de score. Sur les quatre trous suivants, Aurèle manque tous ses départs, mais à chaque fois dans des endroits dégagés, ce qui lui permet de systématiquement sauver le par. Après avoir réussi à gérer ce moment difficile sans concéder de bogey, il repart à l’attaque. Sur le par 3 du 15, son coup de fer finit à quelques mètres du trou, mais il ne convertit pas le putt et doit se contenter du par. Il est toujours à -7. Au 16, pour ne pas être trop long et risquer d’atteindre le hors limite en face, il frappe un coup de bois 3 avant de déposer un coup de wedge sur le bon plateau du green, puis de rentrer le putt. Nouveau birdie ! Sur le dangereux par 4 du 17, même état d’esprit : l’attaque. Son coup de bois 3 survole l’obstacle d’eau et s’arrête à cinq mètres du drapeau. Il manque le putt pour eagle, mais fait malgré tout birdie pour passer à -9.

Sur le par 5 du 18, il sait qu’il peut atteindre le hors limite à gauche, la pression revient alors car il a dans un coin de la tête l’idée d’arriver à jouer -10. Il réussit cependant un drive magnifique et essaie d‘atteindre le green en deux avec un fer qui s’échappe un peu pour terminer dans le bunker de green. Fébrile, la sortie est moyenne et deux putts plus tard Aurèle signe une carte référence de 61. Ses adversaires du jour, Benoît Maillochaud et Joachim Decelas, le félicitent et s’inclinent devant cette formidable performance. Sur le moment, lui-même ne réalise pas ce qu’il vient de réussir tant tout cela s’est fait naturellement. Un peu plus tard, quand l’excitation et l’adrénaline retombent – et alors que ses co-compétiteurs qui eux aussi ont bien joué, ayant tous les deux rendus un score de 71 – le gagnant commence à mesurer la portée de l’exploit qu’il vient d’accomplir.

À seulement trois coups du record du club établi par Guillaume Chamorin (-12), cette partie restera à coup sûr gravée dans sa mémoire et dans celle du club.

 “À part au 14, je me suis tout le temps senti bien, en confiance. Je ne pensais pas trop au score, et excepté au départ du 11 et du 14 où je rate fort à droite, je n’ai pas joué un coup en ayant de doute ou même de pensée négative.”

Aurèle Montaletang-Galibert

contact

VOUS SOUHAITEZ DECOUVRIR LE JEU DE GOLF ?

Découvrez les services de notre Pro qui vous accompagnera dans votre découverte de ce sport.


POUR TOUT RENSEIGNEMENT COMPLEMENTAIRE :

Angoulême Golf Club de l’Hirondelle

Chemin de l’Hirondelle, 16000 ANGOULÊME

Tél. : 05 45 61 16 94     I     Mail : angouleme.golf@wanadoo.fr

Site web réalisé par ©Encore-Design – Tous droits réservés – 2020. Mentions légales